Comment promouvoir la pêche et l’aquaculture durable dans les pa

Les zones urbaines de la RDC et des autres pays du continent africain font face à une demande élevée en poissons. Ce sont souvent les poissons surgelés importés qui inondent les marchés de ces nations, car les poissons de capture et des piscicultures ne parviennent pas à satisfaire à la demande des ressources halieutiques dans les grandes villes africaines. – Comment promouvoir la pêche et l’aquaculture durable dans les pays en voie de développement ? Jody Nkashama s’entretient sur ce sujet avec le professeur Mutambwe Shango, expert en écologie du milieu aquatique.

View More Comment promouvoir la pêche et l’aquaculture durable dans les pa

Fin de la 57e patrouille régionale dans le cadre du Plan régiona

par SOILIHI ABDALLAH MOINA

Une cérémonie a été organisée à cette occasion à bord de l’OSIRIS II au port de Moroni ce mardi 12 avril 2022, en présence des ministres de l’Agriculture, de la pêche et de l’Environnement, du Tourisme et de l’Artisanat, ceux des Affaires Etrangères, celui des Transports ainsi que l’Ambassadeur de France à Moroni qui ont eu droit à une visite guidée du patrouilleur.

Il s’agit d’assurer un avenir durable au secteur de la pêche par la lutte contre la pêche non déclarée et non réglementée (INN), raison pour laquelle la COI a mis en œuvre le Plan régional de surveillance des pêches (PSRP) pour unir les forces des pays du Sud-Ouest de l’Océan Indien pour atteindre les objectifs visés. Grâce à cette initiative, les actions de surveillance des pêches menées dans la région ont été plus pertinentes et mieux ciblées et les coûts y afférant considérablement réduits.

C’est l’Union Européenne qui finance cette initiative à travers le programme ECOFISH avec l’appui des fonds FED/INTETTEG qui contribuent également à la mise en œuvre de certaines activités du PSRP. Ce dernier regroupe les Comores, la France/ la Réunion, le Kenya, Madagascar, Maurice, le Mozambique, la Tanzanie et les Seychelles.

Il faut savoir que le Sud-ouest de l’océan Indien représente 6,4 millions de km2 de zone marine regorgeant de ressources halieutiques qui nécessitent une gestion saine et une protection étendue.

 Cette 57ème patrouille régionale a sillonné, les mers des Comores, de Madagascar, des Seychelles et de la Tanzanie du 15 au 12 avril 2022

View More Fin de la 57e patrouille régionale dans le cadre du Plan régiona

Economie bleue aux Comores

«Notre principale faiblesse se situe au niveau du contrôle des activités de pêche dans la région. Il est vrai qu’au moment où l’on vend un potentiel de capture, au moment où les armateurs viennent prendre les licences, nous devrions être capables de faire le suivi de ces bateaux.» Dans un long entretien à lire en pages II et IV, Youssouf Ali Mohamed, directeur général adjoint des pêches à la Direction générale des ressources halieutiques, nous dit absol

View More Economie bleue aux Comores

Journée mondiale de l’alimentation : « Agir pour l’avenir. Améliorer la production, la nutrition, l’environnement et les conditions de vie »

élébration de la journée internationale de l’alimentation tenue chaque année le 16 Octobre.

View More Journée mondiale de l’alimentation : « Agir pour l’avenir. Améliorer la production, la nutrition, l’environnement et les conditions de vie »

Les Seychelles émettent la première obligation bleue souveraine au monde

La République des Seychelles vient de lancer la première obligation bleue souveraine au monde, un instrument financier novateur destiné à financer des projets marins et halieutiques durables. L’obligation, qui a permis de lever 15 millions de dollars auprès d’investisseurs internationaux, démontre que les pays peuvent faire appel aux marchés financiers pour financer l’utilisation durable des ressources marines. La Banque mondiale a soutenu la mise au point de cette obligation bleue et la prise de contact avec trois investisseurs, à savoir Calvert Impact Capital, Nuveen et Prudential.

View More Les Seychelles émettent la première obligation bleue souveraine au monde